Skip to main content

Comment remettre en question un système qui vous privilégie ?

Alors que le business as usual devient criminel au sens premier du terme, de plus en plus de jeunes diplômés d’écoles prestigieuses sortent des clous en clamant l’urgence à transformer un système socio-économique écocidaire – AgroParisTech, HEC, Polytechnique… : les discours d’une partie de ces jeunes renonçants ont été très médiatisés au début de l’été 2022.

En s’appuyant sur les recherches récentes en sciences sociales et sur les témoignages d’anciens élèves de grandes écoles de tout âge (les alumni), Jean-Philippe Decka décortique la prise de conscience, les doutes et les freins rencontrés par cette élite sur le chemin du renoncement consistant à tourner le dos à une carrière prestigieuse ultra rémunératrice et aux nombreux privilèges qui l’accompagnent.
Pour autant, qui bifurque seul s’expose à une marginalisation et un épuisement dans la lutte. C’est pourquoi l’auteur affirme la nécessité de s’unir : faire système collectivement en marge du système dominant pour éviter le greenwashing et construire un modèle de société véritablement respectueux des limites planétaires.

Jean-Philippe Decka est un « renonçant », un « bifurqueur » ; c’est-à-dire que, suite à une violente prise de conscience de l’urgence climatique, il a volontairement tourné le dos à la vie de privilèges que lui promettaient son diplôme d’HEC obtenu en 2010 et sa carrière en start- up. Convaincu que les élites ont un rôle précieux à jouer dans le bouleversement du système socio-économique, il est déterminé à faire école et anime notamment depuis 2020 le podcast Ozé, dans lequel il tend le micro à ceux qui, comme lui, ont fait le choix de renoncer.

.

La rencontre

Quand ?
Mardi 19 janvier, 19h

Où ?
La Base,
Malraux scène Nationale Chambéry Savoie

Le livre

Le courage de renoncer 
Payot