Biographie

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été des best-sellers, notamment Un merveilleux malheur, Sauve-toi, la vie t’appelle et, plus récemment, La nuit, j’écrirai des soleils.

Des âmes et des saisons, éditions Odile Jacob, Paris, 2021

« À peine étions-nous arrivés au monde il y a 200 000 ans, que la violence, nécessaire pour échapper à la mort, a privilégié la force virile. Il a fallu dominer la nature, tuer les animaux, manger des êtres vivants. Il a fallu inventer des armes pour tuer, puis trouver des arguments pour donner une apparence raisonnable à cette violence créatrice et légitimer la domination exercée sur les femmes. La violence des hommes, associée à la fécondité des femmes, a apparemment assuré la survie de l’espèce humaine et son expansion sur la planète. Mais aujourd’hui ? Aujourd’hui cette violence est devenue une malédiction, et la fécondité est réduite à la portion congrue. Depuis trois générations, nous vivons à peu près en paix, les femmes ne meurent plus en couches et les hommes au combat. Est-ce à dire que, bientôt, l’aventure humaine n’aura plus besoin d’être sexuée ? » B.C. Du corps à la langue, en passant par le climat, la culture et, bien sûr, la famille, Boris Cyrulnik nous décrit la manière dont nos différents environnements (“l’écologie” au sens le plus large du terme) déterminent, dès l’enfance, les personnes que nous allons devenir. Il nous offre une approche psycho-écologique originale des relations hommes-femmes et de la façon dont les conditions, naturelles ou sociales, façonnent nos cerveaux et nos représentations.

Photo : Odile Jacob

Bibliographie récente

  • France-Algérie. Résilience et réconciliation en Méditerranée (avec Boualem Sansal), 2020.
  • Sport et résilience (dir. avec Philippe Bouhours), 2019.
  • Préparer les petits à la maternelle (dir.), 2019.
  • La nuit j’écrirai des soleils, 2019.
  • Histoire de la folie avant la psychiatrie (dir. avec Patrick Lemoine), 2018.

En pratique

Maison d’édition :
Éditions Odile Jacob