Biographie

Jean Ziegler est un homme politique, sociologue, écrivain et polémiste suisse. Jean Ziegler a un doctorat en droit et un en sociologie. Il fut le rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies de 2000 à 2008. Il est actuellement membre du comité consultatif du conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Il fut professeur de sociologie à l’Université de Genève jusqu’en 2002 et à l’université de la Sorbonne à Paris. Il fut conseiller municipal (socialiste) de la ville de Genève de 1963 à 1967. Il fut membre du parlement fédéral suisse (canton de Genève) du 4 décembre 1967 au 27 novembre 1983 et du 30 novembre 1987 au 5 décembre 1999 (parti socialiste). Il est le premier dirigeant de la communauté d’Emmaüs genevoise.

Jean Ziegler est l’auteur de plusieurs livres sur la mondialisation et sur ce qu’il considère être des crimes commis au nom de la finance mondiale et du capitalisme, condamnant en particulier le rôle de la Suisse. Il s’oppose à la théorie libérale du ruissellement, qui justifie l’existence des riches par leur rôle dans la redistribution des richesses (par leur consommation et leurs besoins supérieurs, il créent des débouchés et de l’emploi). Il critique fortement l’action du FMI, qui conditionne ses aides financières à des plans d’ajustement structurels, qui suppose notamment la privatisation des services publics, conduisant souvent, selon lui, à leur dégradation avec des conséquences tragiques pour la santé et l’alimentation pour les pays les plus pauvres.

Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures, éditions de l’Aube, 2019

De plus en plus rares sont les critiques virulents du capitalisme et du libéralisme contemporains. Leur voix n’est pas éteinte, mais elle est muselée, sinon discréditée, au moins contestée par la suprématie que ce double modèle idéo­logique et économique exerce désormais, sous des formes certes disparates, sur la quasi-totalité du globe… et dans la quasi-totalité des consciences. Jean Ziegler est de ces opiniâtres résistants au capitalisme. Sa confrontation intellectuelle et ­physique, scientifique et émotionnelle, à la véracité ­de ­l’extrême pauvreté, au cynisme des mécanismes diplomatiques, aux obscurantismes multiformes, à l’étranglement des droits humains élémentaires, au dépérissement des ­utopies, lui confère d’être un observateur unique de l’état humain du monde.

Bibliographie récente

  • Le Socialisme arabe, éditions Le Bord de l’eau, 2019
  • Le Capitalisme expliqué à ma petite-fille (en espérant qu’elle en verra la fin), Seuil, 2018
  • Chemins d’espérance, Ces combats gagnés, parfois perdus mais que nous remporterons ensemble, Seuil, 2016
  • Discours sur la dette, éditions Elytis, 2014
  • Retournez les fusils! Choisir son camp, Seuil, 2014
  • Un nouveau monde en marche, de Laurent Muratet et Étienne Godinot, collectif avec entre autres Akhenaton, Christophe André, Stéphane Hessel, Jean-Marie Pelt, Pierre Rabhi, Matthieu Ricard, éditions Yves Michel, 2012
  • Destruction massive. Géopolitique de la faim, Seuil, 2011
  • La Haine de l’Occident, Albin Michel, 2008 – Prix littéraire des droits de l’homme
  • L’Empire de la honte, éditions Fayard, 2005
  • Le Droit à l’alimentation, éditions Fayard, 2003
  • Les Nouveaux Maîtres du monde et ceux qui leur résistent, éditions Fayard, 2002

En pratique

Conférence :
« Dans quel monde vivons-nous ? » avec Michel Camdessus et Axel Kahn
Dimanche – 15h45 – Chapiteau Savoyarde

Maison d’édition :
Éditions de l’Aube

Retrouvez Jean Ziegler sur le salon :
samedi et dimanche matin

Jean Ziegler
Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures